DSC03575

Du nouveau chez mon marchand de journaux...Moi, voyez-vous, je lisais Côté Ouest depuis des années (en fait, j'ai vérifié depuis très exactement le n°4, faudra qu'un jour je me complète la collection - parce que bien sûr, je les ai tous soigneusement gardés ainsi que tous les autres nombreux magazines de déco que j'achète régulièrement depuis des lustres et déménagés plusieurs fois ce qui m'a valu quelques réflexions de mes copains déménageurs du dimanche...), enfin bref, je suis une fidèle de Côté Ouest, je lis parfois le Sud mais jamais l'Est (allez savoir d'où me vient cette allergie pour le style chalet, meubles décorés et ambiance sombre...) et forcément je n'ai pas résisté à l'attrait d'un Côté Paris.

Ce que j'en pense :

Toujours leurs magnifiques photos qui ont fait leur réputaion et le succès de ces magazines. Et Paris n'est pas le pire des sujets à photographier... La sélection des boutiques est variée et tentante, les reportages m'ont plu, il ya de bonnes idées déco à replacer chez soi, "les dessous de la Tour Eiffel" était quasi pensé pour moi (rapport à ma passion pour elle). Note négative : les pages recettes de cuisine (ils se sont pas trop foulés, du vu et re-revu : Salade verdurette au pistou d'herbes, Oeuf cocotte à la crème de petits pois, Flan d'asperges vertes à l'estragon, Petits chèvres roulés aux herbes...et j'en passe. Et le côté touristique du magazine (on les comprend dans leur démarche commerciale, hein!), avec des pages en anglais pour que nos amis les touristes aient l'impression d'avoir un guide "art de vivre à Paris" dans leur langue, concept qui n'existe pas dans Côté Ouest. Alors guide ou magazine, cela reste à définir, à voir avec le numéro 2 prévu le 3 octobre.