Eh dire que je l'ai finie ! La trilogie Millenium, c'est une succession de "nuits sans K.W. ", des journées passées à grapiller quelques minutes de lecture entre deux occupations, un diner refusé par ci par là (désolée !) et surtout une légère dépression littéraire à la fin de La Reine du palais des courants d'air. Eh oui, qu'est-ce qu'on commence comme livre après ça ? Se dire que de toute façon, c'était un one shot et qu'il n'y aurait pas d'autre livre de Stieg Larsson  (même si légende il y a...), que la Lisbeth et le Michaël, ben, on était pas près de les revoir et qu'il allait bien falloir passer à autre chose. Rapido. Sous peine de blocage. Du coup, vraiment pour celles et ceux qui n'en auraient pas entendu parler (ou qui ne seraient pas entrés dans une librairie, une F*** ou dans aucun autre magasin ces six derniers mois), qui hésitent (parce qu'il y a 3 tomes, beaucoup de pages et pas d'images..) ou pire "parce que c'est un policier...", j'ai envie de dire : faut y aller, les gars. Parce que c'est génial, captivant, surprenant, que les personnages et l'histoire sont vraiment originaux. Je le sais, je lis beaucoup, beaucoup de policiers. Et beaucoup, beaucoup de livres. Des personnages vivants qui se mêlent intimement au récit, qu'ils soient principaux ou secondaires, une écriture habile et fluide, un rythme soutenu, une vision moderne de notre société contemporaine abordée au travers de nombreux sujets tels que le journalisme, la finance, l'informatique et je t'en passe. Et cette façon de suivre quotidiennement les personnages sans jamais nous perdre en route, comme ces feuilletons qu'on adore regarder, bien calés au fond du canapé...Bref, à vous chanceux qui ne l'avait pas encore lue, je ne dirai qu'une chose : avec Millenium, ce sont des heures intenses qui vous attendent, alors prévenez votre entourage que vous ne serez sûrement pas dispo ces prochaines semaines !